Un PC, un café, un CV ~Partie 5 Formations

Et voilà un autre morceau pour compléter notre puzzle, j’ai nommé l’article 5, ou comment remplir pertinemment la rubrique Formations du Curriculum Vitae. Cette partie n’est pas la plus compliquée à compléter, cependant elle nécessite quand même une certaine attention de votre part.

Son objectif comme son nom l’indique est d’exposer votre parcours sur le chemin de la connaissance, autrement dit vos formations, votre cursus universitaire, etc. Le piège dans lequel il ne faut surtout pas tomber est la simplicité : un recruteur doit pouvoir déceler en parcourant ces quelques lignes, quels diplômes vous avez obtenus, mais pas seulement. Il va s’agir de préciser un certains nombres d’informations complémentaires qui selon votre cas, vont venir appuyer votre diplôme.

Petite astuce, faites comme si la personne qui lira votre CV ne connaissait strictement rien au monde universitaire : vous avez obtenu un DUT GEA vous m’avez dit ? Ça ne parle pas nécessairement à tout le monde ! (Gestion des Entreprises et des Administrations).

Concernant les informations de base, n’oubliez pas en plus de l’intitulé du diplôme, la date d’obtention ou la période d’études, et également le lieu d’études. Attention, s’il y a un vide dans vos années d’étude, par exemple une année où vous êtes partis en voyage, où vous vous êtes consacré à un projet, où vous avez rien fait pour X raisons ; vous devez être en mesure de le justifier plus tard (dans l’optique où si votre CV retient l’attention du camp opposé).Entretien

Là où vous allez pouvoir faire la différence, c’est avec les informations suivantes. Les trois informations précédentes ne suffissent pas. Le recruteur en attend plus. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour compléter votre cursus universitaire :

.

Parlez des sujets universitaires que vous avez étudiés en rapport avec votre future vie professionnelle. Vous avez fait un DUT en Gestion des Entreprises et vous vous destinez à une carrière commerciale ? Très bien vous avez surement du voir des techniques de négociation, faire du management stratégique, en apprendre plus sur l’organisation du travail, etc.
.

Mentionnez vos résultats (s’ils sont bons bien sûr). Vous avez eu une mention ? des félicitations pour un projet ? C’est le moment d’exposer ce genre de détails !
.

Enfin, si vous avez pris part aux activités de l’école, que vous vous êtes investis dans un BDE, un BDA, un événement interne ou externe (des portes ouvertes, du bénévolat, et j’en passe), vous pouvez, et devez à mon avis, faire part de ces expériences positives pour booster votre diplôme. Ce n’est pas juste deux ans passés pour obtenir un simple diplôme, c’est deux ans où vous avez été acteur de votre vie universitaire, où vous avez fait et vu plein de choses !

.

Pour ceux qui ont des diplômes non-universitaires, le BAFA par exemple, vous pouvez choisir de les mentionner ici même ou bien dans la partie Compétences que l’on verra plus tard. Au choix, selon l’impact qu’ils ont sur votre parcours et votre avenir.

Avec les points précédents, vous devriez avoir assez de matière pour construire une partie consacrée aux formations qui tienne la route. N’oubliez pas également de « trier » vos diplômes, sélectionner ceux qui sont vraiment utiles pour vous. Le brevet des collèges c’est funky parce que vous avez eu la mention très bien, mais entre nous, ça ne sert à rien de le faire apparaître vous l’aurez compris.

.

.

On ne perd pas le rythme et on embraye très prochainement directement sur le sixième article consacré à ce que l’on appelle les compétences !

Abonnez-vous à la newsletter, c’est gratuit !



Nicolas Valente

Nicolas Valente

Aventurier du web à l'humour bancal, je partage avec vous mon avis et mes trouvailles sur des questions d'actualités qui me tiennent à cœur. Sinon j'aime bien la musique, c'est bien la musique.
Nicolas Valente

Nicolas Valente

Aventurier du web à l'humour bancal, je partage avec vous mon avis et mes trouvailles sur des questions d'actualités qui me tiennent à cœur. Sinon j'aime bien la musique, c'est bien la musique.