Un PC, un café, un CV ~Partie 4 Expériences Professionnelles

De retour avec vous pour ce quatrième opus « Un PC, un Café, un CV » consacré aux expériences professionnelles. La démarche aujourd’hui va être de se poser les bonnes questions pour mettre en avant nos expériences dans le monde du travail. En avant capitaine !


Et pour tous ceux qui commencent déjà à se dire « ouais t’es marrant mais moi j’ai jamais rien fait, je suis nul, je sais rien faire », arrêtez ça tout de suite. Je suis sûr que vous avez déjà fait quelque chose, que vous avez déjà tiré des enseignements d’une activité passée. Tout est bon à prendre. Ayez confiance en vous deux minutes, ça va le faire !


Tout d’abord, on peut regrouper les expériences professionnelles en plusieurs catégories : les stages, alternance et apprentissage, les « vrais » jobs, les jobs d’été/étudiant, et enfin les expériences personnelles (suffisamment importantes et sérieuses, bien évidemment). Toutes ont une valeur différente selon votre ascension professionnelle. La première mission va donc être de les lister, et de choisir celles qui sont les plus significatives. Chaque expérience énoncée doit apporter quelque chose à votre CV; inutile par exemple de mentionner le stage de fin de collège …

.

Métiers

 

Présenter ses expériences simplement mais efficacement

Les expériences professionnelles comme vous l’aurez compris, sont des points majeurs qui vont apporter de la cohérence et de la crédibilité à vos ambitions et à votre projet professionnel. Les stages, les jobs étudiants et les autres dérivés sont un excellent moyen de montrer ce que vous savez faire. Il faut donc les mettre en avant de la meilleure des manières possibles.

Bien évidemment pour commencer quelque part, nous allons faire apparaître le nom de l’entreprise d’accueil, ainsi que le lieu de l’immersion (peut ne pas être affiché, mais cela reste une information qualitative dans la plupart des cas, je le conseille fortement).

Veillez à mentionner la durée de votre stage/emploi : optez soit pour une « fourchette temporelle » (par exemple Janvier à Mai 2016) ou soit pour la durée (Stage de 3 mois en 2016). Personnellement je préfère opter pour la solution n° 1, plus précise et plus claire.

Enfin, l’intitulé du poste occupé est également essentiel. Une dénomination précise est exigée, n’allez pas me mettre « Manager » ou « Ingénieur », sous peine de voir votre jauge de crédibilité redescendre immédiatement vers le zéro. Par exemple, on pourrait écrire Stage Ingénieur en biotechnologies ou bien Alternant Manager en développement culturel.

SkillsPour le contenu en lui-même, indexez les missions que vous avez été amené à réaliser. Veillez à adopter la même syntaxe, et à apporter suffisamment de détails pour les expliciter. Attention à ne pas tomber dans l’excès. Par exemple, si vous avez été amenés à réaliser un stage en communication, vous avez probablement conçu des supports sur ordinateur. Dans ce cas-là il est intéressant de préciser succinctement quels types de support, au hasard des flyers, des affiches, ou bien de la PLV.

Vous pouvez faire le choix également d’afficher ce que l’expérience vous a apporté humainement, c’est-à-dire quels points de votre personnalité vous avez été amenés à travailler. On retrouve souvent des notions comme l’esprit d’équipe, l’autonomie, la capacité d’écoute active, etc. Mon avis sur le sujet : je suis moyennement fan, pour moi il est évident que les missions m’auront apporté ces traits d’esprits et que le recruteur les « devinera ». Cependant certaines personnes font le choix d’insister là-dessus, et les deux positions restent honorables !

Pour terminer cet article, petite mention spéciale pour certaines expériences personnelles ou extra-professionnelles/universitaires (appelez ça comme vous voudrez), qui méritent de passer en expériences professionnelles. Je pense notamment à des personnes passionnées par quelque chose, qui s’investissent à fond pour faire vivre leurs passions.

Petit exemple, vous êtes le créateur d’un site Web depuis 2 ans, vous l’alimentez quotidiennement avec des articles sur votre sujet de prédilection, comme un site professionnel. Et bien foncez le mettre dans cette catégorie directement ! Sachez cependant que mon point de vue reste discutable, et qu’il aura toujours des personnes plus traditionnelles qui vous rétorqueront qu’une telle expérience n’a pas sa place dans cette catégorie, qu’elle reste d’ordre « privé », etc. L’essentiel dans ces situations est tout simplement d’être capable de justifier et d’affirmer votre choix.

.

.

Ça sera tout pour aujourd’hui, n’hésitez pas à poser vos questions et à nous donner votre avis ! On vous donne rendez-vous très prochainement pour discuter des formations avec le cinquième article.

 

Abonnez-vous à la newsletter, c’est gratuit !



Nicolas Valente

Nicolas Valente

Aventurier du web à l'humour bancal, je partage avec vous mon avis et mes trouvailles sur des questions d'actualités qui me tiennent à cœur. Sinon j'aime bien la musique, c'est bien la musique.
Nicolas Valente

Nicolas Valente

Aventurier du web à l'humour bancal, je partage avec vous mon avis et mes trouvailles sur des questions d'actualités qui me tiennent à cœur. Sinon j'aime bien la musique, c'est bien la musique.