Un PC, un café, un CV ~ Partie 6 Compétences

On se retrouve aujourd’hui pour parler Compétences. Je ne sais pas vous, mais j’ai l’impression que l’on a bientôt terminé avec le CV !

Souvent résumée à tort en langues et informatique uniquement, la rubrique Compétences permet au candidat de faire apparaître concrètement ce qu’il est capable de faire (ses savoir-faire), d’un point de vue opérationnel. Ces fameuses compétences vous sont personnelles et proviennent de plusieurs choses : votre parcours professionnel, vos formations mais aussi plus généralement votre vie entière (avec l’exemple de la langue maternelle, bien déterminée par votre vie et pas par votre cursus universitaire).

La rubrique doit être correctement structurée et ne pas être prise à la légère. En effet, un recruteur doit pouvoir voir à travers, si vous possédez les compétences « terrain » nécessaires qu’il recherche, et si par conséquent vous correspondez au profil souhaité.

.Impossible Possible

.

Mais qu’est-ce que l’on met dans notre partie Compétences  ?

Et bien on va commencer par renseigner nos compétences linguistiques et nos savoir-faire informatique, la base de la base. Cependant, vous ne devez pas nécessairement vous arrêtez-là, rappelez-vous que toutes vos rubriques doivent être cohérentes avec votre projet professionnel. Vous pouvez donc rajouter des éléments valorisants (par exemple un diplôme de secourisme, une certification informatique, des compléments professionnels, etc.) sans tomber dans le fourre-tout.

Une fois les idées en tête, place à la rédaction. Il va falloir s’assurer que toutes les informations présentées sont claires, honnêtes et compréhensibles. Par exemple, au niveau de vos compétences linguistiques, pensez à préciser votre niveau (langue maternelle, bilingue, niveau universitaire, débutant, etc.). Si nécessaire complétez le avec une preuve (je pense instinctivement aux tests d’anglais TOEIC, TOEFL, …). Il en va de même pour les autres domaines. N’écrivez pas simplement le nom d’un logiciel mais précisez le niveau de pratique, ce que vous êtes capables de faire.

Pour compléter, on peut retrouver également dans la partie Compétences, des compléments aux expériences professionnelles. Vous êtes capables de gérer une base de données clients ? De programmer des rendez-vous dans le cadre d’une conférence ? D’accueillir des visiteurs et de tenir un point de vente ? N’hésitez-pas à mettre en avant ces actions significatives, ce sont des phrases positives fortes, qui sauront vous différencier du CV lambda, du moment qu’elles s’accordent avec votre projet.

Pour synthétiser, la partie Compétences est là pour exposer clairement vos savoir-faire. Vous pouvez éliminer tout votre vocabulaire négatif, à proscrire totalement : vous n’êtes pas nuls en Chinois, vous êtes simplement débutant ou en apprentissage. Utilisez du vocabulaire PO-SI-TIF.

.

.

On se retrouve dans le prochain article de la série “Un PC, un café, un CV” qui vous aura permis (je l’espère) d’y voir plus clair dans la construction d’un CV efficace.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre non ici